Cette petite vidéo vient parfaitement contredire la petite musique véhiculée depuis quelques semaines par les défaitistes ou les collabos de la Russie qui viennent sur les plateaux de télévision pour tenter d’attiser la colère des Français en affirmant que les sanctions économiques contre la Russie ne servent à rien. Cela dans le but d’affaiblir la position du gouvernement en faveur du soutien à l’Ukraine. Ces traîtres mentent, ces traîtres n’ont rien à proposer (1).

Les Allemands ont beaucoup de chance. Chez eux les écologistes sont des personnes qui ont la tête sur les épaules. Bien entendu, j’ai des désaccords idéologiques avec eux mais le fait est que des Sandrine Rousseau ou des Julien Bayou n’auraient pas leur place parmi les grünen. Les hurluberlus sont à l’Ouest du Rhin, les réalistes à l’Est. Une nouvelle preuve en a été donnée avec la ministre écologiste allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, qui le 31 août a tenu à couper court à toute idée de défaitisme. « Peu importe ce que pensent mes électeurs allemands, je tiendrai mes promesses envers l’Ukraine […] et cela tant que l’Ukraine aura besoin de moi […]. L’hiver est devant nous, au cours duquel les gens chez nous descendrons dans la rue parce qu’ils ne peuvent plus payer les prix de l’énergie. […] Je ne dirai pas alors : ‘’Nous stoppons les sanctions !’’ Non, les sanctions restent aussi en hiver ». Voilà de quoi faire réfléchir à tous les sbires français de Poutine qui véhiculent dans nos médias un refrain défaitiste. Il y a d’un côté les résistants, de l’autre les collabos.

Les Danois ont beaucoup de chance (2). Chez eux les socialistes sont des personnes qui ont la tête sur les épaules. Bien entendu, j’ai des désaccords idéologiques avec eux mais le fait est que des Olivier Faure ou des Boris Vallaud n’auraient pas leur place parmi les sociaux-démocrates danois. En effet, le ministre de l’immigration, Dybvad Bek, veut que toute personne n’ayant ni résidence permanente ni citoyenneté au Danemark soit expulsée si elle est condamnée à une peine de prison sans condition : « Si vous avez commis un crime violent ou si vous êtes un criminel violent ou un violeur, vous ne devriez pas être autorisé à rester au Danemark si vous n’avez pas de résidence permanente ou si vous n’êtes pas un citoyen ». Le ministre a ajouté qu’il souhaitait supprimer les normes actuelles, appelées « modèle de l’escabeau », selon lesquelles seuls les crimes les plus graves peuvent déclencher une expulsion si le délinquant a vécu au Danemark pendant plus de cinq ans. Et d’enfoncer le clou, histoire de faire frémir la gauche française, « Chaque étranger criminel expulsé est une bonne chose. Peu importe combien il y en a. Le fait est que nous devons faire tout ce que nous pouvons pour que les étrangers criminels soient expulsés. C’est ce que nous faisons avec ces nouvelles règles d’expulsion ».

(1) https://europarabellum.com/2022/07/27/sanctions-economiques-de-lunion-europeenne-ou-le-bal-des-faux-culs/

(2) https://europarabellum.com/2021/01/24/la-gauche-eclairee-existe/