Des vidéos comme celles en bas de cet article il en existe des dizaines et des dizaines. Elles inondent les réseaux sociaux depuis fin novembre. Et cela n’interpelle personne. Imagine-t-on les autorités américaines ou chinoises laisser des citoyens filmer le déploiement de leurs troupes sur un potentiel théâtre d’opération quitte à donner aux adversaires de précieuses indications ? Bien sûr que non. Pourtant on nous présente le régime de Vladimir Poutine et la Russie comme une quasi dictature. Cela n’est-il pas contradictoire avec le fait que n’importe quel citoyen puisse dévoiler aux yeux du monde entier les mouvements de l’armée russe ainsi que ses positions, la nature et le nombre de ses effectifs engagés ? À ce que je sache aucune poursuite n’a été engagée contre un citoyen russe pour avoir filmé et publié de telles informations. Étrange non ? Alors que cela veut-il dire ? Tout simplement que le président russe n’a pris aucune décision quant à une éventuelle attaque contre l’Ukraine. Si de telles vidéos peuvent être prises et qu’aucune poursuite n’est engagée contre ceux qui les dévoilent publiquement c’est que ces vidéos servent la politique du Kremlin. Vladimir Poutine cherche à obtenir des gains politiques et diplomatiques par l’intimidation. Il montre ses muscles en espérant qu’il n’aura pas à s’en servir et il veut que cela se sache. Je le dis depuis le début, Vladimir Poutine ne veut pas d’une guerre avec l’Ukraine. Il a parfaitement conscience des risques pour son pays et son régime (*). Malheureusement d’autres veulent cette guerre. La Chine, les États-Unis. Ils utilisent des boutefeux comme la Biélorussie ou les Pays baltes pour alimenter les tensions et saper les efforts diplomatiques russes. Rien ne dit que Vladimir Poutine pourra échapper au piège qui lui a été tendu et qu’il ne sera pas forcé d’agir militairement pour préserver les intérêts géopolitiques de sa nation. La sécurité et la paix sur notre continent dépendent du sang-froid et de l’intelligence d’un homme. Cela est peu et beaucoup à la fois.

Laurent Dayona

(*) – https://europarabellum.com/2021/12/08/la-main-tendue-de-vladimir-poutine-sera-t-elle-saisie/

https://europarabellum.com/2021/11/29/leffet-papillon-ou-comment-les-soubresauts-dun-archipel-du-pacifique-raisonnent-en-ukraine/